Les lieux


BONAGIA
Bonagia est une petite localité balnéaire à peu de kilomètres de Trapani, caractérisée par la présence d’un thonaire remontant au XVIIe siècle. Bonagia est connue dans la zone pour l’excellente cuisine à base de poisson et pour le splendide miroir de mer sur lequel elle donne, doté aussi d’un petit port avec des pontons pour l’accostage de plaisance.

SAN VITO LO CAPO
Localité balnéaire réputée pour sa splendide plage, elle a été le siège d’un des plus anciens thonaires siciliens. Le climat doux en favorise la longue fréquentation (de mai en octobre) avec le rendez-vous de septembre de la Cous Cous Fest, compétition gastronomique avec dégustation du célèbre plat trapanais.

SCOPELLO et la riserva dello ZINGARO
Localité touristique renommée, Scopello est célèbre pour son thonaire (aujourd’hui en désuétude) et pour ses caractéristiques récifs situés en marge de la Riserva Naturale dello Zingaro: 7 kilomètres de côte rocheuse sur une mer très limpide, dense de végétation méditerranéenne et de splendides criques et plages.

Iles ÉGADES
L’archipel est formé par l’île de Favignana, caractérisée par des plages et des criques vraiment suggestives, par l’île de Levanzo, avec les graffitis de la grotte des Génois et l’île de Marettimo avec ses stupéfiants fonds marins. Entre mai et juin se déroule le rite de la “mattanza”, la célèbre pêche aux thons.

ERICE
Petite ville médiévale située sur le mont homonyme, dans l’antiquité ce fut un centre religieux des Elémi, des Phéniciens et des Romains. Les rues pavées de pierre se fondent avec de splendides monuments tels l’Eglise Matrice et le Clocher (XIVe s.) et le Château Médiéval (XII-XIIIe s.). Depuis 1963 s’y trouve le siège du Centre d’études “Ettore Majorana”.

TRAPANI
Antique ville siculo-punique, elle devint un important port commercial avec les Phéniciens (VIIIe s. av. J.-C.), aussi pour la production du sel (système de vasques dénommées Salines, aujourd’hui Réserve Naturelle). L’artisanat religieux (depuis le XVIe s.) produisit des chefs-d’œuvre avec l’emploi du corail, religiosité qui culmine dans la Procession des Mystères du Vendredi Saint.

MOZIA
La petite île, située dans le Stagnone de Marsala, a été la plus importante colonie phénicienne de la Sicile, fondée au VIIIe siècle av. J.-C. Au XIXe siècle, le magnat Giuseppe Whitaker recueillit de nombreuses pièces archéologiques (visibles au Musée Whitaker), parmi eux le célèbre “Giovane di Mozia”.

MARSALA
Fondée en 397 av. J.-C. par les Phéniciens, elle prend son nom actuel (Marsah el Alì) des Arabes. Rendue célèbre par la production du vin Marsala diffusé par les familles Woodhouse, Ingham et Florio. Près de la ville a été constitué le Parc Archéologique de Lilibeo, avec son célèbre Bateau Punique et les mosaïques d’époque romaine.

SEGESTA
Ville sacrée fondée par les Elémi (très antique peuple siculo-anatolique), célèbre pour deux splendides œuvres, le Temple dorique (460 av. J.-C.) qui se dresse dans un suggestif scénario naturalistique et le Théâtre grec (409 av. J.-C.) qui accueille en été la saison théâtrale de spectacles classiques, d’où l’on peut jouir du panorama des campagnes trapanaises.

SELINUNTE
Fondée au cours du VIIe siècle av. J.-C. par des colons Doriens, le nom vient du grec Selinon (persil sauvage). Le parc archéologique est divisé en trois zones: la zone des Temples Orientaux, de l’Acropolis et du Sanctuaire. Au-delà du fleuve Selino, est située la ville plus antique tandis qu’à la localité Gaggera est visible le Sanctuaire de la Melaphoras.

© 2002-2015 Copyright RESIDENCE TAMAREA BONAGIA TRAPANI | Powered by Dandelion Theme
Questo sito utilizza i cookie. Se decidi di continuare la navigazione consideriamo che accetti il loro uso. More Info | Close